Le site cercledesmanagersdelimmobilier.com est édité par : 

Benjamin Darmouni

Siège social : 

101 RUE DE PRONY, 75017 PARIS

01 55 32 01 08 – contact@cercledesmanagersdelimmobilier.com

Conception, création réalisation : LA BIG COMPANY

Le site cercledesmanagersdelimmobilier.com est hébergé par : 

OVH

2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France

Directeur de la Publication : 

Emily JOUSSET, Présidente

Protection des données personnelles (conformément au règlement européen (UE) 2016/679)  :

Le Site cercledesmanagersdelimmobilier.com collecte les informations personnelles fournies par les utilisateurs à l’occasion de leur visite sur le site. 

• Les données obtenues sont nécessaires pour : 

  1. Les inscriptions et invitations aux Conférences virtuelles du Cercle des Managers de l’Immobilier,
  2. L’envoi d’invitations aux événements organisés par le Cercle des Managers de l’Immobilier
  3. L’envoi de questionnaires pour le compte du Cercle des Managers de l’Immobilier

• Les données à caractère personnel pourront être transmises à :

Nos adhérents et partenaires 

• Les données à caractère personnel collectées seront conservées durant toute la durée de l’inscription aux conférences du Cercle des Managers de l’Immobilier, et dans le respect des règles en matière de prescription

• Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données à caractère personnel traitées. Vous pouvez demander leur effacement, leur limitation et leur portabilité dans les conditions prévues aux articles 17, 18 et 20 du Règlement européen (UE) 2016/679. Vous pouvez exercer votre droit à opposition dans les conditions prévues à l’article 21. Enfin, vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en écrivant à contact@cercledesmanagersdelimmobilier.com [1].

• Toute réclamation pourra être formulée auprès de la CNIL – 8 rue de Vivienne – 75083 PARIS cedex 02 – tel : 01 53 73 22 22 – www.cnil.fr 

[1]Dans les cas où le traitement des données personnelles repose sur le simple consentement du client (Exemple : prospects), c’est-à-dire lorsque traitement n’est pas nécessaire à l’exécution d’un contrat auquel le client est partie ou au respect d’une obligation légale à laquelle le responsable du traitement est soumis.